Les tendances qui impactent le secteur de la Finance 

Les directeurs financiers, autrefois en charge de l’établissement et du suivi budgétaire, exercent désormais des fonctions plus importantes dans l’entreprise, en assistant la Direction Générale dans la stratégie et en définissant les financements nécessaires à son développement. Leurs missions dépassent aujourd’hui la gestion des comptes 

Ces derniers sont désormais en charge de cinq fonctions supplémentaires qui ne relèvent pas de leur périmètre. Plus de la moitié des directeurs financiers déclarent se charger des opérations liées aux risques, de la mise en conformité aux règlementations, des fusions et acquisitions, ainsi que de l’élaboration de rapports d’exécution et 38 % sont responsables du service informatique. Certains d’entre eux s’occupent même de la cybersécurité et de la digitalisation. (D’après un sondage de McKinsey & Company) 

Le DAF doit faire face à une mutation complète de son métier. La maîtrise des nouvelles technologies et l’automatisation des tâches seront nécessaires pour relever ces défis. Directeurs financiers : le moment est venu de faire face à ces transformations. 

Demandez conseil à nos experts !

Doper la productivité avec l’automatisation 

La productivité des employés de la DAF ne dépend plus de leurs compétences sur Excel, mais relève davantage de l’automatisation des tâches courantes. 

Les tâches courantes et répétitives peuvent être simplifiées, accélérées et améliorées grâce à un logiciel d’automatisation. D’après un sondage conduit par Adaptive Insights : Les compétences attendues des professionnels de la finance évoluent en termes d’automatisation. Alors qu’il y a deux ans, 78 % des directeurs financiers considéraient la maîtrise d’Excel comme la compétence la plus importante pour leurs équipes, c’est le cas pour seulement 5 % aujourd’hui. 

Un outil d’automatisation consiste à éliminer le gaspillage et les pertes liés à des processus lents afin qu’employés de la DAF puissent être plus productifs.  

Prenons l’exemple d’un processus de paiement de facture : 

Sans outil d’automatisation : 

  • Nécessite d’être vérifiée et approuvée par la personne ayant commandé puis par l’équipe des Finances 
  • Processus simple et linéaire 
  • Peut prendre beaucoup de temps 

Avec outil d’automatisation : 

  • Enregistrement de la facture entrante  et Classement intelligent 
  • Transfert pour validation par voie électronique  
  • Saisie des données obtenues dans un système ERP (sollicitation d’une personne uniquement pour cas exceptionnels)
  • Accélération des workflows : paiement de la facture en quelques jours 
En savoir plus sur la facture électronique

Sécuriser et simplifier la préparation des audits et vos informations 

Une solution intelligente et numérique de gestion électronique de documents (GED) permet aux différentes fonctions et principalement la fonction Finance de se préparer parfaitement aux audits.  

À partir d’une requête simple, les informations appropriées sont rassemblées et transmises par voie dématérialisée. Avec un ensemble complet de fichiers, le risque d’amendes et de retards disparaît. Par ailleurs, il est essentiel de connaître et contrôler les personnes qui ont accès à des données financières hautement confidentielles en particulier pour les sociétés cotées en bourse qui doivent être en conformité avec la loi Sarbanes-Oxley. Tout cela est possible grâce une solution de GED et ses nombreux avantages comme la possibilité de systèmes s’alertes et les paramètres de confidentialité des droits et profils des utilisateurs. 

Chaque mois, les violations de données successives menacent la vie privée des clients et des employés, l’avantage concurrentiel d’une entreprise et la crédibilité d’une marque.  

La fréquence de ces attaques n’est pas un hasard : les informations sont extrêmement précieuses ! D’après un sondage mené par KPMG : 81 % des DAF interrogés ont déclaré que leurs entreprises avaient été visées par des cyber-attaques au cours des 2 dernières années. 

Les services Finances doivent investir dans une technologie sécurisée pour gérer leurs informations et traiter les éléments suivants :  

  • Stockage de données en double 
  • Droits d’accès restreints et séparation des données 
  • Reprise après sinistres complète (PRA) 
  • Prise en charge des mandats de conformité 
  • Chiffrement de bout en bout 
Les tendances qui impactent le secteur de la Finance 1

Détecter et limiter les fraudes 

Ces dernières années, on observe une tendance inquiétante à l’augmentation des fraudes contre les services financiers d’entreprises de toutes tailles. Cette menace a des répercussions réelles :  

  • Atteinte grave à la réputation de l’entreprise  
  • Perte directe d’activité pour l’entreprise  
  • Exposition à des responsabilités civiles ou pénales  
  • Augmentation des exigences prévues par la loi ou des procédures de mise en conformité 

Les directeurs financiers et leurs équipes doivent renforcer le contrôle de la fraude et la prévention contre les tentatives de fraudes des fournisseurs. Par exemple, les flux numériques de validation peuvent permettre de rejeter rapidement les factures douteuses et l’indexation basée sur l’Intelligence Artificielle de vérifier les numéros de facture pour éliminer les paiements en double. Des outils puissants de gestion des informations et des documents fourniront une visibilité claire des factures traitées et contribueront également à réduire le nombre de fraudes.  

Les tendances qui impactent le secteur de la Finance 2

Passer d’une technologie on-premise à des services cloud flexibles 

Une transition réussie vers le cloud est étroitement liée à une utilisation optimale du cloud par le service des finances. Les directeurs financiers sont chargés de rechercher une technologie performante, sécurisée, rentable et centrée sur l’information. Les services cloud, notamment ceux qui permettent de relier et d’automatiser les flux de travail, doivent dans tous les cas être présents sur votre feuille de route stratégique en matière de technologie. En voici quelques avantages : 

  • Accès facilité : plus de réseaux internes et de datacenters à distance 
  • Réduction des coûts La mutualisation des ressources informatiques et la facturation à l’usage rendent le Cloud Computing économiquement attractif 
  • Maintenance simplifiée : L’installation de correctifs de sécurité et de mises à niveau relève du fournisseur de la solution cloud 
  • Déploiement non complexe : Le déploiement se fait rapidement, sans processus informatiques longs avec le choix des technologies 
  • Sécurité renforcée et à jour : Libérez votre service informatique de la mise au point de correctifs réactifs et concentrez-vous sur des projets plus stratégiques tels que les intégrations de systèmes 
Les tendances qui impactent le secteur de la Finance 3
Les tendances qui impactent le secteur de la Finance 4

REPLAY WEBINAR

Les 5 points clés pour réussir son projet de dématérialisation

En partenariat avec DAF Magazine


En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande et de la relation commerciale qui peut en découler.

Politique de protection des données personnelles

2021-05-19T11:32:13+00:00